Musée Terre et Temps de Sisteron

L’ancienne chapelle du couvent des Visitandines abrite Le musée Terre et Temps de Sisteron. C’est un magnifique site touristique qui explique l’évolution de la notion du temps à travers des objets rares et insolites. Retrouvez dans cet article quelques merveilles que vous pouvez y contempler lors d’un passage au camping L’Hippocampe.

Que pouvez-vous découvrir au musée Terre et Temps de Sisteron ?

Ce musée met à la disposition des visiteurs de nombreux objets présentés par le service culturel communal. On parle notamment de rares instruments et documents touristiques utilisés pour retracer le mécanisme du temps. En voici quelques exemples :

  • Les expositions permanentes ;
  • La pendule de Foucault ;
  • La reproduction de la clepsydre Al Jasari (une horloge à eau avec automates) ;
  • Les cadrans solaires ;
  • Etc.

Quelques services et horaires d’ouverture

Une visite individuelle ou en groupe au musée Terre et Temps de Sisteron vous garantit en moyenne 45 minutes pour vos promenades et contemplations. Vous bénéficierez également du parking et de la boutique à proximité. Les activités praticables concernent la documentation touristique ainsi que la réception de toutes informations indispensables pour comprendre l’existence de ce site. Le service vous offre la possibilité de choisir entre les visites gratuites et guidées. Par ailleurs, vous apercevrez lors du parcours des panneaux et Audiovisuels destinés à vous fournir des explications appropriées sur ce que vous voyez. Ils sont notamment conçus en deux différentes langues, à savoir :

  • L’anglais ;
  • Le français.

Les périodes d’ouverture vont du mois de mai au septembre. De même, le site reste fermé les lundis et les dimanches, mais reçoit les visiteurs tous les autres jours de la semaine à des heures très précises.

En résumé, le musée Terre et Temps de Sisteron constitue un aménagement historique qui renferme de nombreux instruments et documents dédiés à retracer l’évolution du temps dans la ville. Ne manquez donc pas l’occasion de l’explorer.

Retour